Actualité

Rationaliser les coûts en pérennisant vos projets de formulation

By 1 décembre 2020 No Comments

On le sait, les services R&D et laboratoires ne cessent de travailler à l’élaboration de nouveaux matériaux, de plus en plus innovants, et répondant aux besoins actuels du marché. Par conséquent, les équipes de Recherche et Développement ont besoin de retrouver plus facilement et rapidement les mélanges et les produits ayant été développés dans leur service de manière à ne pas refaire plusieurs fois les mêmes formulations.

Dans un contexte en perpétuelles évolutions technologiques, où les besoins en innovation et digitalisation sont plus que jamais nécessaires et sont un facteur de compétitivité, les services de R&D sont confrontés à plusieurs enjeux dans leur travail au quotidien tels que :

 

Définir et Capitaliser des recettes

 

La recette d’un produit chimique ou d’un matériau est clairement un facteur clé de succès différenciateur pour les entreprises. D’abord, la sauvegarde des données de formulation permet de recycler le capital immatériel de l’entreprise en s’appuyant sur les connaissances existantes. Par exemple, dans le domaine de la plasturgie, la mise au point de formules plastiques doit répondre à des propriétés mécaniques et esthétiques définies. Une fois validée, la recette permet de mettre en place un processus d’industrialisation afin de rentabiliser le coût de Recherche et Développement.

La valeur ajoutée des formulations nécessite de respecter des exigences réglementaires en termes d’équipements et de production, tel que la directive européenne 2006/42/CE dites “Machines”. La réussite des projets de formulation va être attribuée aux compétences de l’équipe en place et de sa capacité à faire face à ces exigences.  Mais l’innovation n’est cependant souvent accessible qu’aux entreprises capables de supporter des investissements de recherche, de développement et d’industrialisation de plus en plus lourds. C’est pourquoi l’utilisation d’ingrédients et la capitalisation des proportions permettent une utilisation rationnelle des ressources, notamment grâce à la définition d’un besoin précis en approvisionnement et donc d’économie de matières premières.

 

Rationaliser les coûts en réutilisant le savoir existant

 

Si les aspects financiers sont de plus en plus importants dans les marchés de haute technologie, il est aussi important de rationaliser les coûts de matières, que de personnes. Par exemple, grâce à la capitalisation des travaux déjà réalisés, le temps de travail à forte valeur ajoutée se concentre sur le développement ou l’amélioration de nouvelles formules, à partir des essais précédents. Cela permet de recentrer les experts sur leurs cœurs de métiers plutôt que sur la réalisation de doublons ou la recherche potentielle d’une information existante.

 

Réduire les non-conformités et augmenter la productivité

 

En outre, grâce à la capitalisation des données formulations dans un référentiel central, les non-qualités sont immédiatement reconnues par le système. Les risques de saisie invalides sont par conséquent réduits. Les cas d’erreurs les plus fréquemment rencontrés sont la saisie d’un pourcentage sur un ingrédient secondaire, par exemple les actifs et adjuvants en pharmacie, ou les  QSP viscosité et pH en cosmétique, occasionnant un pourcentage négatif sur l’ingrédient principal, comme les solvants en chimie. Ou encore, l’ajout du même ingrédient dans une formule. De plus, cette centralisation des données de formulation permet de visualiser en temps réel le produit fini, intégrant la masse totale du produit, et le coût associé.

 

Suivre les matières premières

 

Idéalement, l’économie de marché doit permettre une allocation optimale des ressources au sein d’un système économique. Les matières premières constituent depuis toujours un intrant essentiel au développement de produits.  C’est pourquoi structurer ces matières premières dans un outil adapté permet une traçabilité facilitée. Il est également important de pouvoir capitaliser toutes les données qui leur sont relatives comme par exemple, la recyclabilité, leur résistance à la chaleur, etc.

La société BASSETTI avec sa Direction de l’Expertise Technique s’engage à mettre en œuvre des méthodes, outils et processus informatiques pour structurer, archiver et diffuser cette connaissance à forte valeur ajoutée au sein de l’entreprise.

Pour en savoir plus sur comment nous pouvons vous aider sur la gestion de vos formulations, demandez le replay de notre webinar :

Ou contactez nos équipes techniques :

Leave a Reply