Etude : DÉCRYPTAGE DES FILIÈRES D'EXPERTISES PROPULSANT L'INDUSTRIE FRANÇAISE VERS L'EXCELLENCE

Les premières filières d’expertise ont émergé entre la fin des années 80 et le milieu des années 90. Dans un contexte particulier de sortie de crise, de nouveaux impératifs en matière de gestion financière des activités et de pilotage budgétaire des ressources ont été mis en place afin de suivre et mesurer l’efficience des organisations. Cela s’est notamment traduit par une structuration accrue de la gestion et de la traçabilité des activités, mais aussi par l’intensification des rythmes de production et la recherche constante d’optimisation. 

Dans ce contexte, plusieurs constats ont été établis, notamment au niveau des évolutions de carrière. En effet, la voie classique de reconnaissance et d’évolution dans les entreprises passe par la prise de responsabilités managériales. Ainsi les collaborateurs valorisés dans des postes de managers doivent partager leur temps entre leurs nouvelles responsabilités de management et le développement de leur expertise technique. Assez rapidement, cette double activité entraîne une baisse de la qualité et des performances tant techniques que managériales. Face à cette tendance, les entreprises identifient un nouveau besoin majeur qui est celui de sécuriser les compétences stratégiques et fidéliser les collaborateurs ayant un haut niveau d’expertise permettant la continuité et la pérennité des activités. Ainsi, les filières d’expertise ont fait leur apparition dans l’objectif d’offrir une nouvelle voie de reconnaissance et d’évolution tout en valorisant et sécurisant les domaines d’expertises critiques directement liés aux performances de l’entreprise. 

une filiere expertise en action pour securiser les expertises